Ouled jellaba , un spectacle de revanche !

 28-06-2016    650   


Un spectacle de revanche pour l’histoire de la Tunisie , pour nos danses et pour les libertés personnelles ! Rochdi Belgasmi à travers l’histoire des travestis qui ont préparé le terrain pour les futures danseuses des « cafés-chantants » et à travers le personnage de Ouled jellaba lors des années 1920 qui était rejeté même par l’historie tunisienne (D’ailleurs on trouve très peu d’info sur lui et d’autres qui ont animés les soirées tunisiennes de la capitale) nous a mis face à nous-mêmes Tunisiennes et Tunisiens .On était « face-to-face » avec notre Tunisie en une version un peu antérieure. Rochdi a fait revenir /renaitre Ouled jellaba -ce travesti sur les théâtres de Tunis en 2016.C’est une revanche pour un personnage oublié et rejeté dans une partie de notre histoire défigurée. Ouled jellaba a renait pas de ses cendres mais de sa beauté et de sa complexité de Genre.
Le Danseur/Travesti / Ouled jellaba s’est révolté sur le théâtre d’ElHamra le 24 juin 2016 ! Ce travesti a fait face aux spectateurs qui sont au jour d’aujourd’hui, en vrai dilemme sur le fait d’accepter eux/elles -mêmes et surtout d’accepter l’Autre. Rochdi nous a fait revenir à nos Origines avec sa richesse vestimentaire avec nos danses , notre musique authentique et avec ce danseur /travesti venant avec une lumière et un décor qui sort de l’habituel, Rochdi nous a montré à tous que cette personne marginalisée à cause de son Genre, a pu nous montrer les danses tunisiennes et nous a initié à apprendre, à aimer soi même et nos corps à travers une scène de danse interactive , le travesti a donné des leçons et Rochdi nous a montré qu’il a défié soi même et il a bien réussi !! Un spectacle qui représente notre Diversité et Créativité et qui fait appel à la Tolérance, à la Danse, à nos Ancêtres et à la Vie...
Ahlem Bousserwel, experte en Gender-Media - Membre de l'association tunisienne des femmes démocrates .

 Ahlem Bousserwel